Les champs de Suisse

Qui regarde qui ?

 

Balaises les coqs suisses

 

 

 

 

Silo tour pour stocker l’herbe

 

 

La récolte d’herbe bat son plein. Nous avons constaté sur le terrain la grande technicité de nos amis Suisses pour la culture de l’herbe.

 

 

 

 

 

 

Libre service au bord des chemins

 

 

 

 

 

 

 

Vente en libre service en bord de route.Le principe et de se servir et de déposer l’argent dans un récipient.La confiance règne, un modèle ! à méditer

Belle variété de couleurs en pleine campagne, il parait que l’agriculteur a l’obligation d’avoir un assolement diversifié et doit introduire du colza dans ses rotations.

Un petit clin d’oeil sur l’intensification qui bat son plien : La couleur, la hauteur,la densite laissent penser à une fertilisation poussée, les sols semblent très fertiles : pas un cailloux ou gravier.
On ne voit pas de pulvérisateur, mais  des traces laissés par ceux-ci.

L’agriculture biologique et bien présente aussi mais mon visible.

Et le fameux Gruyere Suisse un vrai regal

sdr_HDRB

 

Les abords des fermes, des champs sont à l’image du pays « propres, rangés ».Bravo!

 

4 réponses à Les champs de Suisse

  1. Hugues Véronneau dit :

    Coucou … intéressant tout ça … j’espère que vous avez piqué la boite avec les sous 🙂 … bonne continuation
    Le frère

  2. Josiane dit :

    Salut les copains, merci infiniment pour ces belles prises de vue.
    Alors à la question qui regarde qui ?! Ben voir passer deux beaux et élégants cyclistes ne doit pas être habituel. La rareté se regarde …!
    Bonne continuation.
    Josie du Midi !

  3. servant christiane dit :

    Superbes photos ; début de votre périple en peu pluvieux on dirait !!!! mais bon rien ne vous arrêtera !!!! A bientôt pour vos nouvelles aventures…… bises Christiane Thierry

  4. sage-lapeyre dit :

    Comme c’est sympa de nous faire suivre votre parcours..merci merci!!
    C’est vraiment SUPER ce que vous faite..Bonne continuation et a plus pour la suite des news..
    Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *