Médical

Infections, tourista, moustiques, morsures de chien…
Que faire ? 

 

 

 

Vaccins

Ah ah… les fameux vaccins. Ils dépendent des pays traversés, des conditions de séjour, du contact avec la population locale, du type l’hébergement, de la nourriture, boissons, ville ou campagne etc…

Les médecins peuvent les prescrire et faire les injections (avantage : la consultation est remboursée) mais ils n’ont pas forcément la cartographie des risques pays par pays . Ils  nous ont conseillé de consulter des centres de vaccination, qui sont spécialisés en médecine du voyage. Alors ? et bien, il y en a un à Grenoble :
Centre de vaccinations internationales
33 rue Chanrion
38000 Grenoble
04 76 03 43 33

Très efficaces, bons conseilleurs, ils ne poussent pas à la consommation et  précisent les coûts.  Encore faut-il bien comprendre que les couts s’entendent par injection et qu’on oublie parfois qu’il faut 2 ou 3 injections par vaccins…aïe !

Autre détail,  les vaccins ne sont pas remboursés par la sécurité sociale et donc en général pas remboursés par les mutuelles évidemment. En les faisant faire par le centre de vaccination, la consultation n’est pas non plus remboursée.

Il faut bien prévoir  3 ou 4 mois pour tout faire et avoir l’historique des vaccins déjà réalisés (carnet de santé ou carnet de vaccination à l’appui) sous peine de devoir refaire complètement les protocoles.

On avait un doute sur notre protection hépatite A, nous avons du faire une prise de sang dans un laboratoire pour vérifier. Ouf, c’est bon, un en moins. Donc au final, nous avons fait des vaccins suivants :

  • Typhoïde (50 €)
  • Encéphalite japonaise (97 € x 2 injections = 194€)
  • Rage (56 € x 2 injections = 112 €)
  • Hépatite A nous étions déjà vaccinés (sinon, c’est 43€)

Et bien sûr il faut être à jour des vaccinations DT polio

 

Paludisme

….Nos chers amis suceurs de sang !
entendez par là ces vilains petits moustiques qui transmettent des parasites et occasionnent fièvres, douleurs, maux de têtes, troubles digestifs. une bonne excuse pour pas pédaler pendant quelques semaines : on fait mieux comme cure de repos  … !

Les traitements ne sont pas conseillés lors des longs séjours comme celui-là, étant donnés les possibles « effets indésirables« .
Selon les pays et les risques, on peut prévoir un traitement mais il vaut mieux qu’il ne  dépasse pas un mois. Ce qui veut dire qu’il faut se protéger avec les moyens du bord : moustiquaire, huiles essentielles, répulsifs, spray anti-moustique sur la peau et les vêtements, vêtements longs surtout le soir comme ce petit compagnon pique ….se mettre au langage moustique pour leur taper la conversation et les orienter vers les voisins.

 

Trousse pharmacie

En réflexion pour le moment