Les champs de Suisse

Qui regarde qui ?

 

Balaises les coqs suisses

 

 

 

 

Silo tour pour stocker l’herbe

 

 

La récolte d’herbe bat son plein. Nous avons constaté sur le terrain la grande technicité de nos amis Suisses pour la culture de l’herbe.

 

 

 

 

 

 

Libre service au bord des chemins

 

 

 

 

 

 

 

Vente en libre service en bord de route.Le principe et de se servir et de déposer l’argent dans un récipient.La confiance règne, un modèle ! à méditer

Belle variété de couleurs en pleine campagne, il parait que l’agriculteur a l’obligation d’avoir un assolement diversifié et doit introduire du colza dans ses rotations.

Un petit clin d’oeil sur l’intensification qui bat son plien : La couleur, la hauteur,la densite laissent penser à une fertilisation poussée, les sols semblent très fertiles : pas un cailloux ou gravier.
On ne voit pas de pulvérisateur, mais  des traces laissés par ceux-ci.

L’agriculture biologique et bien présente aussi mais mon visible.

Et le fameux Gruyere Suisse un vrai regal

sdr_HDRB

 

Les abords des fermes, des champs sont à l’image du pays « propres, rangés ».Bravo!

 



4 commentaires

Suisse à vélo : 9 jours (490 km)

Un grand classique : l’horloge de Genève

Toujours à Genève

Pour l’instant, il pleut…

Puis une Journee de repos à cote de Lauzanne. Grâce à Suzanne et Philippe nos amis campingcariste. Quel accueil. Et ca fait du bien apres cette journee de pluie d’hier.

Notre guide Suzanne nous montre ce site magnifique classé au patrimoine de l Unesco… cf photo du dessous bien sûr !

Lavaux patrimoine unesco

Ca fait des années que je voulais voir ce musée : souvenir des jeux de 92 à Albertville. Si seulement ces valeurs pouvaient prévaloir sur le modèle financier des jeux d’aujourd’hui,
Bref…
On  peut même retrouver la mascotte « shuss » des jeux olympique de grenoble.

Lauzanne

 

 

Il parait que Lauzanne est la ville ou les filles ont les plus belles gambettes, tellement tout n’est que montee et descente…

 

 

Au revoir Suzanne et Philippe

 

 

Allez, séquence émotion

 

 

 

 

et maintenant, c est Micheline et Luc qui nous accueillent au bord du lac de Neuchâtel.. C’est pas beau l’accueil suisse ?

Découpe oeuf ..malin, non ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Bern

 

Rapide passage a Bern…

tres belle la vieille ville, …mais nous avons de la route à faire

Vieille ville

 

 

 

 

 

 

 

 

Le long de l’Aar

Ca monte ! allez pousse Cath

Séance Yoga..étirement des dorsales et crac! en voilà 2, de nouveau en place

 

Toute la journée et celle qui suivra, nous suivons cette rivière sur des chemins et pistes de vélo..

Les dessous d’une autoroute, pour une pause

Bivouac en forêt

 

Apres 3 jours de route et 3 nuits en camping sauvage en compagnie des chevreuils.

Nous n’attendons qu’une chose une douche chaude et un bon lit.

C’est ce que nous trouvons ä Zurich chez Harald et Beatrice qui nous accueillent très gentiment et nous proposent en plus de rester le lendemain. Merci infinment à eux pour leur accueil et d’avoir répondu à notre appel sur le fameux réseau « warmshower ». Nous passons notre journee a la lessive un petit entretien de nos vélos et une ballade dans la ville et au bord du lac.

Harald et Béatrice de Zurich…..

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 2 bonnes nuits, nous repartons frais et dispo vers konstanz en Allemagne.

Bon, on a pas vraiment tenu l’itinéraire prévu.. Normal. Nous nous sommes laissés guidés par les conseils de nos amis et nous avons bien fait. Nous avons fait une très belle traversée.

Quelques mots sur ce pays :
Très beau pays.Des paysages verts et magnifiques : (ça veut dire aussi qu’il pleut içi) mais à cette période de l’année, c’est quand même un peu exceptionnel, disent-ils.

Des forêts bien entretenues.. (on a testé en bivouac) 

Des fontaines, des routes pour les vélos.. pas toujours goudronnées mais tranquiles, et notamment la 5 qui traverse le pays et la 8 qui longe la rivière de l’Aar, soit une grande partie du pays
Pas un papier par terre, c’est super clean partout
On traverse sur les passages pour piéton et gare à celui qui ne respecte pas (Hum, en bon Français, nous nous faisons remonter les bretelles plusieurs fois…oups
Quel respect et  confiance. Dans les campagnes, sur les chemins,  on peut laisser de l’argent pour acheter des oeufs, du jus de pommes etc..qui sont en libre service .(voir photos dans l’art. « les champs de suisse »).. incroyable
A l’ouest, très souriants : « légers » disent les Suisses allemands

par contre, c’est vraiment cher 

Et dans la série  « Tamalou », on note
– des p’tites douleurs aux cervicales,
– les fesses se rafermissent mais parfois quand on remonte sur la selle apres un arrêt, je vous dis pas la grimace



10 commentaires